La phobie

La Phobie

Il y a la peur classique - normale et la peur phobique (maladie de la peur).
La peur normale, utile vous signale un éventuel danger en vous conservant votre capacité à agir ou aller au-delà. Vous poursuivez votre route en étant plus vigilant.

La sophrologie : pourquoi et pour quoi ?

Le propre de la phobie est la fuite, l’évitement de ce qui fait peur, l’élément phobique. En sa présence (exemple : public pour agoraphobie, animal…) , il est très difficile ( grande dépense d’énergie) voire impossible pour vous d’aller plus loin ou de passer outre.
Le stress est envahissant, invalidant.

La phobie est parfois bien gérée mais un évènement peut faire que ce n’est plus suffisant et la consultation devient nécessaire.

Pourquoi ?

Pour quoi ?

- travail du schéma corporel - sentir que son corps peut être et réagir autrement... bien
- techniques respiratoires applicables en toute circonstance
- apaiser, baisser le niveau de stress
- travail entre veille et sommeil, visualisations, trucs "apaisement Immédiat"- mentalement créer la distance entre soi et l’élément phobique, élargir le champ des possibles
- désensibilisation progressive selon une échelle d’intensité des contextes (de la situation la moins difficile à la plus problématique)

68606554_S

La sophrologie est efficace lorsque la phobie relève d’un traumatisme ou d’un conditionnement (familial : exemple, peur parce que ma mère a peur....ou autre) mais inappropriée dans certains cas. Elles a ses limites comme toutes les méthodes. Un suivi psychologique est parfois associé.

"Expérimenter est le meilleur moyen de dissiper le doute."