Donc une fois que je vais mieux, j’arrête l’entrainement.

Reprenez l’exemple du cheval. Si vous arrêtez de monter vous allez perdre la main et les bénéfices de cette pratique vont cesser d’évoluer, vous allez vous rendre compte que cela vous faisait vraiment du bien. Reprendre l’entrainement sera peut-être plus difficile que si vous aviez continué. Dommage non !