Addiction puis libération

Addictions aux produits

Addictions produits

Le tabac

En face de chacun des plaisirs ou effets de la cigarette, il s’agit de trouver un argument justifiant le sevrage :

  • « Fumer est un geste élégant », « la cigarette m’occupe les mains », « elle donne de la saveur à ce que je mange ou boit »...

La nicotine contenue dans le tabac rend dépendant parce qu’elle stimule dans notre cerveau la dopamine, hormone du plaisir (cigarette avant et après l’amour...) et les zones cérébrales de récompense (ah, une p’tite clope, je l'ai bien méritée).

Un bon sommeil

Le cannabis

  • Effets recherchés : détente, modification des perceptions (ex : mieux entendre la musique).
  • Effets préjudiciables : tremblements, vomissements, confusion, angoisse, délire +.
  • Effets physiques : yeux rouges et brillants, augmentation de l’appétit, palpitations, bouche sèche, nausées.

En cas de consommation régulière, difficultés de concentration, scolarité en baisse.
A long terme : forte tendance à la paranoïa.

Les benzodiazépines : anxiolytiques et hypnotiques

Prescrits pour apaiser l’angoisse (anxiété très pénible) ou l’anxiété, l’inquiétude récurrente, pour leur effets sédatifs (qui endort) et relaxant.
Certaines benzodiazépines ont des effets désinhibants. C’est–à dire qu’il y a un risque d’actes incontrôlés. Exemple : acte suicidaire. L’association avec l’alcool augmente l’effet sédatif des produits donc extrêmement dangereux. Dépresseur respiratoire...

Les symptômes de sevrage brutal ou après une période de médication longue varient selon plusieurs critères. Il pourra y avoir des insomnies, des douleurs, de l’anxiété et irritabilité, agitation, augmentation de la consommation d’un autre produit (par exemple le tabac).
L’arrêt progressif sous contrôle médical et la pratique de la sophrologie permettra d’éviter ses troubles.

Les antalgiques

Ils ont eux aussi un potentiel addictogène On peut être accro, même principe que les autres produits.

La sophrologie pour quoi et comment. Voir le volet addictions comportementales.